Dans quelques mois, nous serons 3…

Je crois que le titre ne pouvait pas être plus explicite : Julien et moi allons être parents !

J’ai longtemps hésité avant de rédiger ce billet mais je ne me voyais pas vous partager des contenus autour de la maternité et la petite enfance sans introduction.

Si le premier trimestre a été particulièrement difficile, je dois dire que le deuxième est bien plus supportable. Ce n’est toujours pas un moment merveilleux mais je crois que je me suis habituée à être à 30% au quotidien.

J’ai la chance de vivre cette grossesse avec Julien qui est définitivement le meilleur partenaire dont je pouvais rêver. Il participe activement à rendre ces mois beaucoup plus agréables. Car je vais être honnête avec vous : je n’aime pas être enceinte. Ce n’est très certainement pas ce que vous vous attendiez à lire et j’en suis navrée. Je suis ravie d’avoir un enfant avec Julien. Mais je déteste les changements émotionnels et physiques qui précèdent cette arrivée. Les douleurs ligamentaires, les nausées, la fatigue, les sauts d’humeur, les fluctuations de libido… C’est comme si j’étais en SPM H24.

À cela s’ajoute un fait auquel je n’était vraiment pas préparée : attendre un enfant, c’est être enceinte de tout le monde. Subitement, tout votre entourage a un avis sur votre grossesse, tout le monde sait mieux que vous quand vous devez vous reposer et ce que vous devez manger.

Dans un monde idéal (ou confiné), je vivrais ces 9 mois juste avec Julien.
Mais la vie reprennant son rythme, j’ai dû m’adapter. C’est donc en parlant avec de futures mamans, en écoutant des podcasts et en rencontrant des professionnels de santé bienveillants que j’avance dans cette nouvelle aventure. Je vous partagerais donc ponctuellement mes découvertes et j’espère qu’elles vous plairont.

T.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *