#PointLecture : Bénie soit Sixtine

Sixtine est jeune fille pieuse et docile lorsqu’elle rencontre Pierre-Louis.
Catholique pratiquant, bon parti, proche de sa famille, elle voit rapidement en lui un époux idéal. Et rapidement, son rêve d’enfant va devenir réalité : un grand mariage, une belle maison bourgeoise, des parents fiers.

Mais Sixtine déchante dès la nuit de noces au cours de laquelle elle perd sa virginité dans la douleur et sans désir. Alors qu’elle s’apprête à accueillir son premier enfant, elle découvre un peu plus celui à qui elle a juré fidélité…

Et si le monde n’était pas aussi manichéen que ce qu’on lui a enseigné depuis son plus jeune âge ? Et si le bonheur était ailleurs ?

Bénie soit Sixtine est le premier roman de Maylis Adhémar.
L’emprise, l’enfermement et la religion sont très bien retranscrits. Le roman est globalement bien écrit, la fin ne m’a pas satisfaite. Je l’ai trouvée rapide, attendue. Mais en même temps, je l’ai trouvée « possible » car à l’image de l’urgence de vivre que pourrait ressentir la protagoniste.

Infos :
Prix de vente : 19€

T.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *